Hyundai a présenté une nouvelle Ioniq 5 N eN1 Cup Car, une voiture de course électrique plus légère et plus agile, conçue spécifiquement pour une nouvelle série de courses appelée la classe eN1.

La série N1, qui comprend des courses de vitesse et des courses à élimination directe, est ouverte à divers fabricants et fournisseurs de pneus. La voiture de course n'est pas seulement une adaptation, elle s'éloigne considérablement de sa version de route, avec 270 kg de moins (1 970 kg) et des capacités de performance améliorées. Ses débuts sont prévus pour le 27 avril lors du Hyundai N Festival 2024 à l'Inje Speedium, en même temps que dix autres courses prévues au cours de l'année.

La transformation d'un véhicule électrique grand public en un monstre prêt pour la piste comprend plusieurs modifications notables. À l'extérieur, un capot en plastique renforcé de fibre de verre et des vitres en polycarbonate ont été ajoutés, ainsi qu'un kit aérodynamique agressif comprenant des ailes bombées et un énorme aileron arrière. Le tout est complété par des jantes forgées de 18 pouces chaussées de pneus slicks pour une adhérence inégalée sur circuit. À l'intérieur, le luxe cède la place à la fonctionnalité avec un habitacle dépouillé ne comportant qu'un seul siège baquet, mais la sécurité reste primordiale avec un arceau de sécurité conforme aux normes FIA, une protection spéciale contre les incendies, des pneus bien gonflés et un système d'arrêt à haute tension.

Parmi les autres changements par rapport à la Ioniq 5 N de série, citons la suspension réglable avec amortisseurs bidirectionnels, un indicateur de haute tension et un port de charge monté à l'arrière. Curieusement, la voiture de course conserve l'astuce du faux bruit de moteur (N e-Shift) et les équipes peuvent même choisir leurs sons préférés. La possibilité de changer artificiellement de vitesse (N e-Shift) a également été conservée. Le pré-conditionnement de la batterie est toujours présent, tout comme le N Grin Boost, qui libère la pleine puissance pendant 10 secondes.

Les deux moteurs continuent de produire une puissance combinée de 650 ch, comme dans la Ioniq 5 N de série, dont elle a également hérité du bloc-batterie de 84 kWh. Les performances n'ont pas été dévoilées, mais le 0 à 100 km/h devrait être atteint en trois secondes environ, sachant que le crossover électrique standard fait le travail en 3,25 secondes avec le N Grin Boost actif.

Source: Hyundai

Евгений Ушаков
Evgenii Ushakov
14 ans au volant